3 – Violations régulières des droits
L’indice CSI des droits dans le monde

Belize

En pratique

Classer par:

Des agents d’entretien détenus pour avoir organisé une manifestation31-01-2015

Le lundi 4 août 2014, 43 employés de l’entreprise d’entretien Belize Maintenance Limited (BML) ont été détenus pendant plus de sept heures au commissariat de police de Queen Street pour avoir organisé une manifestation de protestation devant la mairie. La manifestation spontanée a eu lieu après que les employés ont appris qu’au moins 50 d’entre eux seraient renvoyés chez eux parce que BML ne pouvait les payer, étant donné que l’entreprise n’avait pas perçu à temps les paiements du Conseil municipal de Belize. Les travailleurs des équipes sanitaires n’avaient pas perçu leur salaire depuis 19 semaines.
Les travailleurs détenus ont été accusés d’avoir participé à une réunion publique illégale et du délit d’abandon de déchets – ils avaient dispersé des sacs-poubelles dans le cadre de la manifestation – et ont été condamnés à payer 500 USD chacun. Le militant Delroy Herrera a décrit la manière dont la police avait piégé les manifestants en bloquant Queen Street et en utilisant leurs matraques pour les obliger à entrer au commissariat.
Les avocats des manifestants ont jugé que la police avait recouru de manière injustifiée à la force. Parmi les travailleurs détenus figuraient des femmes atteintes de pathologies, qui se seraient évanouies, ayant souffert en ne disposant pas de leurs médicaments.
Deux jours plus tard, le Premier ministre est intervenu pour déclarer que, dans le cadre du règlement du différend, les poursuites étaient abandonnées. En octobre, le tribunal de première instance a rejeté les charges à l’encontre des travailleurs de BML. Le Conseil a versé à BML les arriérés de salaires et, en janvier 2015, a incorporé 158 employés de BML au sein de son propre personnel.

Tentative par le ministère de l’Éducation d’éviter la négociation avec les syndicats 31-01-2013

Le ministère de l’Éducation a demandé aux parents d’aller chercher leurs enfants à l’école car les enseignants devaient assister à une réunion avec le ministre de la Sécurité nationale, John Saldivar, pour débattre de la question des hausses salariales. Dans le même temps, des négociations étaient en cours avec les syndicats Belize National Teachers Union, Association of Public Service Senior Managers et Public Service Union. Cette réunion avec les enseignants individuellement constituait, dès lors, une tentative de miner les négociations collectives.

© ITUC-CSI-IGB 2013 | www.ituc-csi.org | Contact Design by Pixeleyes.be - maps: jVectorMap