3 – Violations régulières des droits
L’indice CSI des droits dans le monde

Belize

En pratique

Classer par:

Le port de Belize est déclaré service essentiel, au mépris de la Convention n°87 de l’OIT18-10-2018

Les 150 manutentionnaires employés à l’entreprise portuaire Port of Belize Limited (PBL) auraient dû être en grève grève Forme d’action collective la plus répandue, la grève désigne un arrêt de travail concerté sur une période limitée et peut revêtir de nombreuses formes.

Voir grève générale, grève intermittente, grève tournante, grève d’occupation, grève de solidarité, grève sauvage
le 17 octobre 2018, étant donné que leur représentant, le Christian Workers Union (Syndicat des travailleurs chrétiens – CWU), n’a pas conclu d’accord avec PBL au sujet de la convention collective convention collective Accord, généralement écrit, qui intègre les résultats de la négociation collective entre les représentants des travailleurs et des employeurs.

Voir négociation collective
. Les deux parties avaient initialement cessé de négocier lorsque PBL avait déclaré que les négociations étaient dans l’impasse, suite à quoi le CWU avait fait part de son intention d’organiser une grève grève Forme d’action collective la plus répandue, la grève désigne un arrêt de travail concerté sur une période limitée et peut revêtir de nombreuses formes.

Voir grève générale, grève intermittente, grève tournante, grève d’occupation, grève de solidarité, grève sauvage
.
Cependant, les employé(e)s de PBL n’ont pas pu se mettre en grève grève Forme d’action collective la plus répandue, la grève désigne un arrêt de travail concerté sur une période limitée et peut revêtir de nombreuses formes.

Voir grève générale, grève intermittente, grève tournante, grève d’occupation, grève de solidarité, grève sauvage
étant donné que la ministre du Travail, Carla Barnett, a ajouté dix jours au préavis de grève grève Forme d’action collective la plus répandue, la grève désigne un arrêt de travail concerté sur une période limitée et peut revêtir de nombreuses formes.

Voir grève générale, grève intermittente, grève tournante, grève d’occupation, grève de solidarité, grève sauvage
du CWU. Elle a également annoncé aux médias que le ministère du Travail envisageait un arbitrage arbitrage Mécanisme de résolution extrajudiciaire des litiges impliquant l’intervention d’un tiers neutre, qui peut être soit un arbitre unique, soit une commission d’arbitrage. Dans le cadre d’un arbitrage non contraignant, les parties en désaccord sont libres de rejeter la recommandation émise par le tiers. Si elles se soumettent à un arbitrage contraignant, elles sont alors liées par sa décision. On parlera d’arbitrage obligatoire lorsqu’il s’agit d’une procédure prescrite par la loi ou relevant d’une décision des autorités, à laquelle les parties ne se soumettent pas volontairement.

Voir conciliation, médiation
ou un recours au tribunal pour régler le conflit.
Depuis l’adoption d’un instrument réglementaire en 2015, les services portuaires de Belize ont le statut de service essentiel. Par conséquent, les employés de PBL sont tenus de donner un préavis de 21 jours avant toute action revendicative, ce qui permet une intervention précoce du gouvernement dans les conflits collectifs. Les dispositions de cet instrument réglementaire sont clairement contraires à la Convention n°87 de l’OIT Organisation internationale du travail Structure tripartite créée par les Nations Unies (ONU) en 1919 pour promouvoir de bonnes conditions de vie et de travail. Principale instance internationale chargée de développer et de contrôler les normes internationales du travail.

Voir tripartisme, Guide des droits syndicaux internationaux de la CSI
, qui protège le droit de grève grève Forme d’action collective la plus répandue, la grève désigne un arrêt de travail concerté sur une période limitée et peut revêtir de nombreuses formes.

Voir grève générale, grève intermittente, grève tournante, grève d’occupation, grève de solidarité, grève sauvage
.

Licenciement arbitraire de membres du CWU17-05-2018

Le Christian Workers Union (Syndicat des travailleurs chrétiens – CWU) n’a pas pu obtenir la réintégration de deux employés de la municipalité de Belize City récemment licenciés. Le syndicat a d’abord envoyé un courrier à la municipalité, sans résultat, et le mardi 15 mai, plusieurs représentants du syndicat, parmi lesquels le président Evan Mose Hyde et le secrétaire général Floyd Neal se sont adressés à la municipalité, en vain.
Dans un communiqué de presse, la municipalité de Belize City a expliqué qu’il y avait eu une réunion mais que les deux employés récemment licenciés, tous deux membres du syndicat, ne seraient pas réintégrés.
De son côté, Evan Mose Hyde a déclaré dans la presse : « Nous sommes extrêmement déçus que la municipalité ait décidé de rejeter la demande de réintégration de nos membres. Le syndicat se voit contraint de demander l’intervention du commissaire du travail ».

Des agents d’entretien détenus pour avoir organisé une manifestation31-01-2015

Le lundi 4 août 2014, 43 employés de l’entreprise d’entretien Belize Maintenance Limited (BML) ont été détenus pendant plus de sept heures au commissariat de police de Queen Street pour avoir organisé une manifestation de protestation devant la mairie. La manifestation spontanée a eu lieu après que les employés ont appris qu’au moins 50 d’entre eux seraient renvoyés chez eux parce que BML ne pouvait les payer, étant donné que l’entreprise n’avait pas perçu à temps les paiements du Conseil municipal de Belize. Les travailleurs des équipes sanitaires n’avaient pas perçu leur salaire depuis 19 semaines.
Les travailleurs détenus ont été accusés d’avoir participé à une réunion publique illégale et du délit d’abandon de déchets – ils avaient dispersé des sacs-poubelles dans le cadre de la manifestation – et ont été condamnés à payer 500 USD chacun. Le militant Delroy Herrera a décrit la manière dont la police avait piégé les manifestants en bloquant Queen Street et en utilisant leurs matraques pour les obliger à entrer au commissariat.
Les avocats des manifestants ont jugé que la police avait recouru de manière injustifiée à la force. Parmi les travailleurs détenus figuraient des femmes atteintes de pathologies, qui se seraient évanouies, ayant souffert en ne disposant pas de leurs médicaments.
Deux jours plus tard, le Premier ministre est intervenu pour déclarer que, dans le cadre du règlement du différend, les poursuites étaient abandonnées. En octobre, le tribunal de première instance a rejeté les charges à l’encontre des travailleurs de BML. Le Conseil a versé à BML les arriérés de salaires et, en janvier 2015, a incorporé 158 employés de BML au sein de son propre personnel.

Tentative par le ministère de l’Éducation d’éviter la négociation avec les syndicats 31-01-2013

Le ministère de l’Éducation a demandé aux parents d’aller chercher leurs enfants à l’école car les enseignants devaient assister à une réunion avec le ministre de la Sécurité nationale, John Saldivar, pour débattre de la question des hausses salariales. Dans le même temps, des négociations étaient en cours avec les syndicats Belize National Teachers Union, Association of Public Service Senior Managers et Public Service Union. Cette réunion avec les enseignants individuellement constituait, dès lors, une tentative de miner les négociations collectives.

© ITUC-CSI-IGB 2013 | www.ituc-csi.org | Contact Design by Pixeleyes.be - maps: jVectorMap