4 – Violations systématiques des droits
L’indice CSI des droits dans le monde

Éthiopie

En pratique

Classer par:

Ingérence des entreprises éthiopiennes dans les affaires des syndicats et refus de négocier09-01-2020

La confédération syndicale Confederation of Ethiopian Trade Unions (CETU) a indiqué dans son rapport 2019 que des employeurs avaient essayé à maintes reprises de s’ingérer dans les affaires des syndicats, notamment en retenant les cotisations syndicales. Les employeurs concernés sont les suivants : Amaga Foam Factory, Modern Plastic Factory, Agar Security Services, Adama General Medial College, Hidase Telecom, Niyala Flour Factory, et Ahadox Food Complex.

D’autres entreprises portent une atteinte manifeste au droit de négociation collective négociation collective Processus de négociation de conditions de travail acceptables pour les deux parties et de réglementation des relations sociales entre un ou plusieurs représentants des travailleurs, des syndicats ou des centrales syndicales d’un côté et un employeur, un groupe d’employeurs ou une ou plusieurs organisations patronales de l’autre.

Voir convention collective
en refusant de négocier avec les syndicats représentatifs ou en retardant les négociations. C’est par exemple le cas des entreprises Galdi PLC, Gebison Youth Academy, Nib Transport, Nok Transport, Kaojeje Food Complex, Tina Food Factory, Hilina Food Factory, Kebrom Plastic Factory, Mentu Plastic Factory, et Orkid Business Group.

Les employés d’une compagnie aérienne sanctionnés pour avoir tenté de se syndiquer05-12-2019

Le 9 mai 2019, suite à la fusion des compagnies aériennes Ethiopian Airways Enterprise et Ethiopian Airlines pour former Ethiopian Airlines Group, les employé(e)s ont créé un syndicat unique rassemblant les fédérations syndicales du transport et de la communication.

Depuis la fusion, la direction d’Airlines Group a pris des mesures visant à sanctionner les membres du syndicat. Certains ont signalé que la direction avait cessé de verser des indemnités aux commandants de bord qui avaient décidé d’adhérer au syndicat. Par ailleurs, la direction avait écrit au ministère du Travail pour tenter d’empêcher l’enregistrement du syndicat.

Depuis que le syndicat est enregistré, la direction d’Airlines Group essaie constamment de limiter les activités légales du syndicat ; elle lui a notamment interdit de recruter des membres dans les locaux de l’entreprise, elle a licencié deux pilotes en raison de leurs activités syndicales, licencié le président du syndicat, qui est pilote, et intimidé les travailleurs dans le but de les dissuader d’adhérer au syndicat.

En empêchant le syndicat de mener à bien ses activités et en traitant de manière discriminatoire les travailleurs qui ont une activité syndicale, la direction d’Airlines Group enfreint clairement la Convention n°87 de l’OIT Organisation internationale du travail Structure tripartite créée par les Nations Unies (ONU) en 1919 pour promouvoir de bonnes conditions de vie et de travail. Principale instance internationale chargée de développer et de contrôler les normes internationales du travail.

Voir tripartisme, Guide des droits syndicaux internationaux de la CSI
sur la liberté syndicale.

Neuf contrôleurs aériens en grève arrêtés en Éthiopie 25-08-2018

Neuf contrôleurs aériens éthiopiens ont été arrêtés pour avoir prétendument organisé un boycott du travail durant une semaine. Les contrôleurs aériens ont débrayé le 25 août 2018 pour réclamer une amélioration de leurs conditions de travail, le paiement de leurs heures supplémentaires, ainsi qu’une hausse de leurs salaires.
Selon le commissaire adjoint de la police Tekolla Ayfokiru, « neuf employés ont empêché l’atterrissage des vols internationaux à l’aéroport international de Bole », centre névralgique du pays.
L’autorité éthiopienne de l’aviation civile (ECAA), l’employeur, a qualifié cette grève grève Forme d’action collective la plus répandue, la grève désigne un arrêt de travail concerté sur une période limitée et peut revêtir de nombreuses formes.

Voir grève générale, grève intermittente, grève tournante, grève d’occupation, grève de solidarité, grève sauvage
d’illégale. Ce même employeur a également déclaré qu’une révision des salaires était en cours.
Le colonel Wesenyelew Hunegnaw, à la tête de l’ECAA, aurait déclaré : « Certains employés grévistes reprennent le travail. Les autres devraient présenter leurs excuses par courrier et reprendre le travail. Ils ont jusqu’à jeudi (4 septembre). »

Un hôtel licencie 65 travailleurs en raison de leur affiliation syndicale 31-07-2014

Le 28 juillet 2014, l’hôtel Sheraton Addis a ordonné à 65 de ses travailleurs de quitter l’hôtel immédiatement et a envoyé les lettres de licenciement. Un grand nombre d’entre eux avaient travaillé pour l’hôtel pendant de nombreuses années, dans certains cas jusqu’à 16 ans. Les préavis de licenciement faisaient état « de mauvaises relations avec la direction », mais la fédération syndicale internationale UITA, qui représente les travailleurs de l’alimentation, de l’agriculture et de l’hôtellerie, considère que la véritable raison était leur affiliation syndicale.
Le syndicat représentant depuis de nombreuses années les travailleurs du Sheraton Addis avait commencé à négocier le renouvellement de leur convention collective convention collective Accord, généralement écrit, qui intègre les résultats de la négociation collective entre les représentants des travailleurs et des employeurs.

Voir négociation collective
. Tant les travailleurs que la direction avaient convenu que la commission d’arbitrage arbitrage Mécanisme de résolution extrajudiciaire des litiges impliquant l’intervention d’un tiers neutre, qui peut être soit un arbitre unique, soit une commission d’arbitrage. Dans le cadre d’un arbitrage non contraignant, les parties en désaccord sont libres de rejeter la recommandation émise par le tiers. Si elles se soumettent à un arbitrage contraignant, elles sont alors liées par sa décision. On parlera d’arbitrage obligatoire lorsqu’il s’agit d’une procédure prescrite par la loi ou relevant d’une décision des autorités, à laquelle les parties ne se soumettent pas volontairement.

Voir conciliation, médiation
du gouvernement assisterait à ces négociations – qui progressaient normalement jusqu’à ce que la direction se retire unilatéralement du processus. Deux jours plus tard, la direction a envoyé des lettres de licenciement à 65 employés, tous syndiqués, y compris les négociateurs choisis par la direction et les responsables syndicaux. Le 31 juillet, la direction s’est retirée des négociations au prétexte qu’elle n’avait pas de raison de négocier avec des employés dont les contrats avaient été résiliés.

Les enseignants privés du droit d’organisation31-12-2011

Les enseignants des écoles publiques continuent d’être privés du droit de former des syndicats et d’y adhérer. L’Independent National Teachers’ Association (NTA), organisation organisation Processus consistant à former ou à s’affilier à un syndicat ou à inciter d’autres travailleurs à former ou à s’affilier à un syndicat. indépendante affiliée à l’Internationale de l’éducation (IE), a été formée en 2008 après que la Cour suprême fédérale a ordonné que le nom, le logo, de même que la totalité du patrimoine et des avoirs bancaires de l’organisation organisation Processus consistant à former ou à s’affilier à un syndicat ou à inciter d’autres travailleurs à former ou à s’affilier à un syndicat. alors dénommée Ethiopian Teachers’ Association (ETA) soient transférés au syndicat agréé par le gouvernement, démantelant dès lors l’association des enseignants naguère largement indépendante. La demande d’enregistrement légal de la NTA a été rejetée par le ministère de la Justice au motif qu’une association nationale des enseignants existait déjà. La deuxième tentative d’enregistrement, en février 2010, a été systématiquement découragée verbalement par des responsables de la Charities and Societies Agency (agence des associations caritatives et des sociétés). La NTA n’a, toutefois, reçu aucune notification officielle de l’Agence à ce jour. La NTA n’étant pas encore enregistrée, ses membres ne bénéficient pas du droit garanti de mener des négociations collectives.

Les membres de l’association indépendante des enseignants ont fait l’objet, au cours des années, de harcèlement, de licenciements, d’arrestations, de tortures, voire d’assassinats. Le gouvernement éthiopien n’a toujours pas entrepris de démarches en vue de l’ouverture d’une enquête exhaustive et indépendante sur les allégations d’arrestations, de tortures et de maltraitances à l’encontre de syndicalistes en détention. L’OIT Organisation internationale du travail Structure tripartite créée par les Nations Unies (ONU) en 1919 pour promouvoir de bonnes conditions de vie et de travail. Principale instance internationale chargée de développer et de contrôler les normes internationales du travail.

Voir tripartisme, Guide des droits syndicaux internationaux de la CSI
a demandé instamment au gouvernement d’enregistrer sans délai la NTA.

Ingérence du gouvernement31-12-2011

Le gouvernement s’ingère ouvertement dans les affaires internes des syndicats dans tous les secteurs et plus particulièrement dans les secteurs des banques et de l’éducation. De nombreux dirigeants syndicaux font fréquemment l’objet d’intimidation et la plupart sont démis de leurs fonctions et/ou contraints de quitter le pays. Le gouvernement surveille de près les activités de la Confederation of Ethiopian Trade Unions (CETU).

© ITUC-CSI-IGB 2013 | www.ituc-csi.org | Contact Design by Pixeleyes.be - maps: jVectorMap