1 – Violations des droits sporadiques
L’indice CSI des droits dans le monde

Italie

Les organisations affiliées à la CSI en Italie sont la Confederazione Generale Italiana del Lavoro (CGIL), la Confederazione Italiana Sindacati Lavoratori (CISL) et l’Unione Italiana del Lavoro (UIL).

En pratique

Classer par:

Abrogation unilatérale d’une convention collective31-10-2013

En septembre 2013, l’Associazione Bancaria Italiana (Association bancaire italienne ABI) a annulé unilatéralement une convention collective convention collective Accord, généralement écrit, qui intègre les résultats de la négociation collective entre les représentants des travailleurs et des employeurs.

Voir négociation collective
sectorielle couvrant 300.000 travailleurs/euses, neuf mois avant sa date d’expiration. En octobre 2013, les travailleurs ont annoncé qu’ils se mettraient en grève grève Forme d’action collective la plus répandue, la grève désigne un arrêt de travail concerté sur une période limitée et peut revêtir de nombreuses formes.

Voir grève générale, grève intermittente, grève tournante, grève d’occupation, grève de solidarité, grève sauvage
pour la première fois en 13 ans. Par ailleurs, les associations d’employeurs dans le secteur des restaurants et de la restauration ont annoncé leur retrait de la convention sectorielle, entraînant des piquets de grève grève Forme d’action collective la plus répandue, la grève désigne un arrêt de travail concerté sur une période limitée et peut revêtir de nombreuses formes.

Voir grève générale, grève intermittente, grève tournante, grève d’occupation, grève de solidarité, grève sauvage
à Rome et à Milan devant le siège des associations d’employeurs en octobre 2013.

Discrimination antisyndicale30-06-2012

En juin 2012, un tribunal du travail a statué en faveur de 145 membres de la Federazione Impiegati Operai Metallurgici (Fédération des employé(e)s et des ouvriers/ères de la métallurgie – FIOM) - Confederazione Generale Italiana del Lavoro (Confédération générale italienne du travail – CGIL) qui n’avaient pas été réembauchés par FIAT alors que le constructeur automobile avait commencé à réaffecter des emplois à l’usine de Pomigliano. Il n’y avait pas un seul membre de la FIOM parmi les 2.000 employé(e)s nouvellement recrutés à l’usine de Pomigliano. Le tribunal a ordonné à FIAT de mettre un terme à cette attitude discriminatoire et de garantir, à l’avenir, un taux de 8,9% de membres de la FIOM parmi la main-d’œuvre. En outre, FIAT devra verser un dédommagement de 3.000 EUR à chacun des 19 employé(e)s qui avaient déposé plainte.

Absence de négociation collective dans le secteur public31-12-2010

Le gouvernement applique des mesures répressives, depuis 2009, à l’encontre des employés du secteur public, en imposant des changements aux conditions de travail des employés sans consulter adéquatement les syndicats. En 2009, il a gelé les salaires du secteur public pour les quatre années suivantes et a également imposé des suppressions d’emplois, annulant tous les contrats précaires dans l’éducation, la recherche et l’administration publiques en général. Rien que dans le secteur de l’éducation publique, ceci a impliqué la perte de quelque 150.000 emplois. Le gouvernement a également procédé, en 2010, à l’extension de l’âge de la retraite des fonctionnaires de sexe féminin de 60 à 65 ans, à nouveau sans avoir consulté préalablement les partenaires sociaux partenaires sociaux Désigne les syndicats et les employeurs ou leurs organisations représentatives. . Le gouvernement a, en outre, introduit un nouveau système général pour repousser l’âge de la retraite d’un à deux ans de toute personne atteignant l’âge légal de la retraite.

© ITUC-CSI-IGB 2013 | www.ituc-csi.org | Contact Design by Pixeleyes.be - maps: jVectorMap