3 – Violations régulières des droits
L’indice CSI des droits dans le monde

Venezuela

Les organisations affiliées à la CSI au Venezuela sont l’Alianza Sindical Independiente (ASI) et la Confederación de Trabajadores de Venezuela (CTV).

En pratique

Classer par:

Grève chez Ferrominera del Orinoco28-01-2014

En juin 2013, les travailleurs de l’entreprise Ferrominera del Orinoco, dans l’état de Bolívar, ont mené une grève grève Forme d’action collective la plus répandue, la grève désigne un arrêt de travail concerté sur une période limitée et peut revêtir de nombreuses formes.

Voir grève générale, grève intermittente, grève tournante, grève d’occupation, grève de solidarité, grève sauvage
de plus de 10 jours pour exiger le paiement de sommes dues et la réintégration de collègues renvoyés. En réaction à ce mouvement de grève grève Forme d’action collective la plus répandue, la grève désigne un arrêt de travail concerté sur une période limitée et peut revêtir de nombreuses formes.

Voir grève générale, grève intermittente, grève tournante, grève d’occupation, grève de solidarité, grève sauvage
, le gouvernement national a décidé d’envoyer l’armée sur le site. Les manifestants ont réagi et ont accusé les autorités de criminaliser le droit constitutionnel de faire grève grève Forme d’action collective la plus répandue, la grève désigne un arrêt de travail concerté sur une période limitée et peut revêtir de nombreuses formes.

Voir grève générale, grève intermittente, grève tournante, grève d’occupation, grève de solidarité, grève sauvage
. Face à la pression des travailleurs, le gouvernement a ordonné le retrait des militaires et la mise en place de négociations pour résoudre le conflit ; elles n’ont pu être menées qu’à la suite d’accords entre les autorités et les dirigeants syndicaux.

Assassinat de syndicalistes17-10-2013

Selon le syndicat UNETE, des syndicalistes et des dirigeants syndicaux ont continué d’être assassinés en 2012 et en 2013. En septembre 2012, une organisation organisation Processus consistant à former ou à s’affilier à un syndicat ou à inciter d’autres travailleurs à former ou à s’affilier à un syndicat. de défense des droits humains a enregistré 65 assassinats de syndicalistes (Rapport de l’Observatorio Venezolano de Conflictividad Social – Observatoire vénézuélien des conflits sociaux).

Harcèlement de syndicalistes par le groupe Polar17-10-2013

En octobre 2013, le syndicat UNETE a dénoncé le harcèlement de dirigeants syndicaux par le groupe d’entreprises Polar et ses sous-traitants. L’entreprise intente des actions contre des dirigeants devant des organismes de l’État pour solliciter des licenciements, engager des procédures pénales et déposer des plaintes auprès des organes d’enquête et des services de sécurité.

Ingérence dans les organisations syndicales17-10-2013

En octobre 2013, le syndicat UNETE a déclaré que le Conseil national électoral (CNE) et le ministère du Travail poursuivaient leur pratique d’ingérence dans les organisations syndicales et, en particulier, dans leurs processus électoraux, ou au travers de la pratique du ministère et des organismes de l’administration publique consistant à refuser de traiter avec les organisations dont la direction est jugée être en situation de retard électoral. Bien que l’intervention du CNE dans les élections soit désormais facultative selon le règlement, la compétence électorale du CNE continue d’être un problème significatif pour la négociation collective négociation collective Processus de négociation de conditions de travail acceptables pour les deux parties et de réglementation des relations sociales entre un ou plusieurs représentants des travailleurs, des syndicats ou des centrales syndicales d’un côté et un employeur, un groupe d’employeurs ou une ou plusieurs organisations patronales de l’autre.

Voir convention collective
.

Conflits du travail dans l’entreprise EFE17-10-2013

La procédure de conflit a dû être lancée dans l’entreprise EFE, en raison du retard dans la négociation de la nouvelle convention et d’une grève grève Forme d’action collective la plus répandue, la grève désigne un arrêt de travail concerté sur une période limitée et peut revêtir de nombreuses formes.

Voir grève générale, grève intermittente, grève tournante, grève d’occupation, grève de solidarité, grève sauvage
qui a pratiquement duré trois semaines, à la suite de laquelle le conflit devait être soumis à ce type d’arbitrage arbitrage Mécanisme de résolution extrajudiciaire des litiges impliquant l’intervention d’un tiers neutre, qui peut être soit un arbitre unique, soit une commission d’arbitrage. Dans le cadre d’un arbitrage non contraignant, les parties en désaccord sont libres de rejeter la recommandation émise par le tiers. Si elles se soumettent à un arbitrage contraignant, elles sont alors liées par sa décision. On parlera d’arbitrage obligatoire lorsqu’il s’agit d’une procédure prescrite par la loi ou relevant d’une décision des autorités, à laquelle les parties ne se soumettent pas volontairement.

Voir conciliation, médiation
. En octobre 2013, le syndicat s’est déclaré préoccupé par le fait que l’arbitrage arbitrage Mécanisme de résolution extrajudiciaire des litiges impliquant l’intervention d’un tiers neutre, qui peut être soit un arbitre unique, soit une commission d’arbitrage. Dans le cadre d’un arbitrage non contraignant, les parties en désaccord sont libres de rejeter la recommandation émise par le tiers. Si elles se soumettent à un arbitrage contraignant, elles sont alors liées par sa décision. On parlera d’arbitrage obligatoire lorsqu’il s’agit d’une procédure prescrite par la loi ou relevant d’une décision des autorités, à laquelle les parties ne se soumettent pas volontairement.

Voir conciliation, médiation
semblait s’engager sur la voie d’une détérioration des conditions de travail.

Conventions collectives dans l’industrie pharmaceutique17-10-2013

En ce qui concerne l’industrie chimique et pharmaceutique, les laboratoires pharmaceutiques et les fournisseurs de produits pharmaceutiques, les entreprises SM Pharma C.A. et SM Esamar C.A. n’ont pas respecté leur obligation de verser les bénéfices stipulés dans les trois dernières conventions collectives, de 2005-2007, de 2008-2010 et de 2010-2012.

Violation de la convention collective de la compagnie pétrolière PDVSA17-10-2013

En octobre 2013, l’Unión Nacional de Trabajadores de Venezuela (UNETE) a dénoncé la violation des conventions en vigueur par le gouvernement. Tel est le cas de plus de 80% des clauses de la convention collective convention collective Accord, généralement écrit, qui intègre les résultats de la négociation collective entre les représentants des travailleurs et des employeurs.

Voir négociation collective
de l’entreprise pétrolière Petróleos de Venezuela S.A. (PDVSA), notamment le paiement des prestations sociales.

Militarisation de l’usine d’huile d’État 24-09-2013

Le 30 juillet 2013, les dirigeants des syndicats des entreprises d’État Pescalba et La Gaviota ont dénoncé la militarisation de l’usine d’huiles alimentaires Diana, située dans l’État de Carabobo. L’usine a été militarisée suite au rejet par les travailleurs de l’entreprise de la désignation d’un nouveau gérant par le ministre de l’Alimentation.

Criminalisation du droit de grève24-09-2013
Manifestation interdite chez Agropatria24-09-2013

En septembre 2012, une mesure provisoire d’interdiction des manifestations des travailleurs et des syndicats de l’entreprise Agropatria a été prononcée par le Tribunal supérieur agraire d’Aragua et de Carabobo, sur ordre du ministre de l’Agriculture et des Terres.

Violation du droit de grève chez Galletera Carabobo31-12-2012
Violation de la convention collective dans une entreprise du secteur de l’énergie 31-03-2012
Conflit du travail chez Petrocasa30-06-2012

Les travailleurs/euses de l’entreprise d’État de construction de maisons Petrocasa ont été engagés dans un différend durant plusieurs mois au sujet de licenciements et de l’absence d’augmentation salariale dans la société. Les travailleurs/euses ont déclaré que l’accès à l’usine leur avait été interdit en juin 2012 sans aucune justification.

Refus de négocier de bonne foi31-01-2012
Tentative de violence contre un dirigeant syndical21-05-2012

Le 21 mai 2012, un individu armé est entré dans l’usine de glaces Efe (appartenant au groupe Polar) à Caracas et a demandé à voir Abraham Rivas, secrétaire général du Sindicato Nacional de Trabajadores Socialistas de Productos EFE et également secrétaire général de la Federación Nacional Clasista de Trabajadores de Alimentos, Bebidas, Conexos y Afines (FENACTRALBECA), qui organise les travailleurs/euses dans 21 différentes entreprises appartenant au groupe Polar. Les travailleurs/euses se sont méfiés et, après avoir appelé la Garde nationale bolivarienne, il s’est avéré que l’individu avait été engagé pour attaquer Abraham Rivas.

Ingérence dans le droit d’élire les représentants des travailleurs/euses29-02-2012

En février 2012, Elio Sayago, travailleur désigné à la présidence de l’entreprise d’État CVG Aluminio del Caroní S.A. (CVG ALCASA), a été démis de ses fonctions et remplacé par Ángel Marcano.

Violation de la Convention 144 de l’OIT31-12-2011

Le président de la République a violé la Convention 144 sur les consultations tripartites, a commis un acte de discrimination politique et n’a pas respecté la représentativité des organisations syndicales non proches du gouvernement en désignant, le 12 décembre 2011, une Commission spéciale chargée de la rédaction d’une nouvelle loi organique du travail, composée de 16 personnes du gouvernement. Les trois syndicalistes qui en font partie sont membres de la Confederación Bolivariana y Socialista de Trabajadores, nouvellement créée et sélectionnée par le président.

Pratiques qui affaiblissent la négociation collective30-11-2009

Au cours de l’année 2009, les temporisations injustifiées des pourparlers dans le cadre de la négociation collective négociation collective Processus de négociation de conditions de travail acceptables pour les deux parties et de réglementation des relations sociales entre un ou plusieurs représentants des travailleurs, des syndicats ou des centrales syndicales d’un côté et un employeur, un groupe d’employeurs ou une ou plusieurs organisations patronales de l’autre.

Voir convention collective
, tant dans le secteur public que dans le privé, ont constitué une pratique fréquente qui a entraîné de nombreuses protestations de la part des organisations syndicales. Ces procrastinations ont eu pour résultat de faire arriver à échéance bon nombre de conventions collectives sans les avoir renouvelées. En juin, 243 conventions collectives étaient en attente de signature et plus de 3.500 conventions devaient encore être négociées.

© ITUC-CSI-IGB 2013 | www.ituc-csi.org | Contact Design by Pixeleyes.be - maps: jVectorMap